Tverb

Le son d’une légende

Tverb a été développé en collaboration avec le producteur, ingénieur et musicien légendaire Tony Visconti. Le plug-in a tiré son inspiration du son emblématique du morceau figurant sur le douzième album studio de David Bowie, Heroes, enregistré à Berlin en 1977, à l’ombre du mur de Berlin. Comme il ne lui restait qu’une seule piste pour la voix principale, Visconti put exploiter la puissance de la voix de Bowie en inventant une étonnante technique d’enregistrement. Cette technique est la fondation de Tverb.

Visconti plaça trois microphones dans la salle des studios Hansa de Berlin, le premier dans lequel Bowie chantait directement, un deuxième positionné à environ 4,5 m et le troisième au fond de la salle. Visconti plaça des noise-gates sur les deuxième et troisième microphones, réglés pour s’ouvrir au moment où Bowie chantait de plus en plus fort.

Techniques caractéristiques

Tverb intègre trois magnifiques réverbes complètement indépendantes, avec de la compression et un sélecteur de directivité sur le microphone 1, et des noise-gates ajustables sur les microphones 2 et 3. Tverb recrée l’effet emblématique de Visconti comme point de départ tout en ajoutant des fonctions qui permettent de nouveaux paysages sonores et effets. L’utilisation de microphones stéréo améliore l’effet et l’automation des DAWs peut être utilisée pour programmer le déplacement des microphones dans la salle tandis que la piste est lue.

[one_third][/one_third]

[one_third][/one_third]

[one_third][/one_third]

Fonctions

L’inspiration du passé – La puissance du futur

Tverb a été conçu avec un nouveau niveau d’efficacité pour les plug-ins. Il capture la riche ambiance du studio 2 de Hansa, la salle de concert historique Meistersaal, sans alourdir le processeur de votre STAN. Tverb contient trois réverbes indépendantes, avec la capacité pour les deux micros éloignés d’être placés de façon convaincante n’importe où dans la salle.

  • 2 microphones déplaçables pour ajuster la taille et la couleur de la réverbe
  • Directivité ajustable pour le microphone 1 pour ajuster la quantité de son d’ambiance
  • Algorithme de réverbe Eventide sur mesure avec contrôle de l’EQ, de la diffusion et du decay
  • Module de compression sur le microphone 1, comme ce qu’avais fait Visconti lors de la séance originelle
  • 2 modules de noise-gate post-réverbe pouvant être enchaînés et permettant de contrôler le moment et la vitesse de fermeture, ainsi que la durée d’ouverture forcée
  • La console (inspirée par celle utilisée lors de la séance, avec les annotations au “crayon gras” de Visconti) contient un traitement post-réverbe par canal pour chaque micro et pour le master
  • Le module Room modifie le son de la pièce avec contrôle de decay, de la diffusion et de l’atténuation de fréquence
  • Boutons d’inversion du signal pour retirer (ou créer) l’annulation de phase
  • Mix Lock permet de faire défiler les presets ou les réglages tout en gardant constant le mélange wet/dry
  • Compatibilité complète de l’automation

Spécifications

Compatibilité avec les plate-formes

Microsoft Windows 7+ et Apple OS X 10.7+

Compatibilité avec les STAN

[one_fourth]Pro Tools 10 +[/one_fourth]

[one_fourth_last]AAX natif[/one_fourth_last]

[one_fourth]Cubase 7+[/one_fourth]

[one_fourth_last]VST[/one_fourth_last]

[one_fourth]Nuendo[/one_fourth]

[one_fourth_last]VST[/one_fourth_last]

[one_fourth]Wavelab[/one_fourth]

[one_fourth_last]VST[/one_fourth_last]

[one_fourth]Logic 8+[/one_fourth]

[one_fourth_last]AU[/one_fourth_last]

[one_fourth]Ableton Live 7+[/one_fourth]

[one_fourth_last]AU, VST[/one_fourth_last]

[one_fourth]SONAR[/one_fourth]

[one_fourth_last]VST[/one_fourth_last]

[one_fourth]Studio One[/one_fourth]

[one_fourth_last]AU, VST[/one_fourth_last]

[one_fourth]Digital Performer[/one_fourth]

[one_fourth_last]AU[/one_fourth_last]

[one_fourth]Reaper[/one_fourth]

[one_fourth_last]VST[/one_fourth_last]

[one_fourth]Garage Band[/one_fourth]

[one_fourth_last]AU[/one_fourth_last]